Le maquillage

Comme toutes, ou presque, les jeunes filles, je me suis intéressée au maquillage vers l’âge de 12, 13 ans.
A cette époque là, ma maman nous interdisait le maquillage, sauf une fois de temps en temps du mascara. « Nous » représente mes deux grandes sœurs et moi.
Je me rappelle avoir transgressé la loi plus d’une fois, demandant à mon amie Marie de m’apporter du Sopalin (oui, même pas un coton) et du démaquillant au collège, qu’elle mettait dans un petit flacon d’échantillon de parfum… C’était le bon vieux temps, et surement que ma maman remarquait mon démaquillage de mascara approximatif, mais étrangement elle ne m’a jamais rien dit.

Ainsi, de 13 à 15 ans, le maquillage chez moi ne s’est limité qu’au mascara, les jours de fête haha
Mais au lycée, je me suis mise à mettre ce fameux mascara tous les jours, et attention, en première, révolution de malade, j’ai investi dans un khôl noir, qui devint vite mon indispensable.
Seulement, moi qui suis presque imberbe, je suis « née sans sourcil » comme je dis souvent, et les moqueries au lycée ne m’ont pas loupée.
Classe de filles, de grosses connes même on peut le dire (Toulouse, lycée Ozenne et sa section Sciences Médico-Sociales, si tu m’entends), aucune pitié, j’ai eu droit à « mais pourquoi tu te rases les sourcils, c’est pas beau », ça ou des variantes, à longueur de temps.
C’est assez typique des jeunes filles (et des jeunes hommes dans leurs domaines aussi) de se moquer et de reprocher au gens des caractéristiques physiques dont ils ne sont pas responsables.
J’ai été énormément complexée par ce manque de sourcil, ce mini duvet blond que j’ai en leurs lieu et place…

Il a fallut trouver une solution, et je me suis mise à copier une fille qui était dans ma classe, une africaine qui, elle aussi, avait ce souci de sourcils (c’est joli comme expression, non ?).
J’ai investi dans un crayon marron, Yves Rocher, en 2001-2005 c’est à peu près tout ce que l’on pouvait trouver pour les sourcils… Jusqu’à l’arrivée d’Anastasia Beverly-Hills bien des années plus tard chez Marionnaud.
C’était moche, gras, mal fait, j’en suis consciente, mais je me sentais mieux ainsi, ils étaient cheum, mais c’était des sourcils.

En même temps qu’évoluaient mes outils pour les sourcils, je me suis penchée sur le fond de teint.
Moi et mes rougeurs, mes joues rouges à la moindre émotion ou à la moindre chaleur l’hiver qui m’ont tant complexée aussi, la solution serait donc le fond de teint.
Je vous passe les détails, les trucs foireux, les fonds de teint bien trop foncés, mal mis etc… n’est-on pas toutes passées par là ?

Tout ça pour vous dire que le blush est arrivé bien plus tard, j’avais déjà bien 25 ans, et mon amour du rouge à lèvres est, quant à lui, venu à moi vers les 22 ans je dirais.
Aujourd’hui j’ai une collection impressionnante de tout ça, blush par dizaines, une centaine de rouges à lèvres (tous différents évidemment haha) mais seulement deux (trois allez) fonds de teint qui font l’affaire, puis quelques mascaras dont je tombe amoureuse de temps en temps, mais trop rarement, je suis difficile !
Les sourcils sont devenus ma passion, ça vous le savez, j’aime beaucoup travailler mon teint et ma bouche.

Je n’ai aucun talent, je n’ai jamais pris de cours et évidemment des erreurs j’en fais des tonnes, mais je m’amuse, et m’embellis, et c’est pour moi le plus important !!

Vous savez presque tout, vous découvrirez le reste dans des futurs articles, ou posez-moi vos questions ^^

Bien à vous, Pinky*

20170901_102836-01

4 commentaires sur “Le maquillage

Ajouter un commentaire

  1. Je suis passée par là après ta story instagram, j’ai été très vite emballé par ta façon d’écrire tes articles, et que dire sur ton article du mariage… whouaaa c’est étrange de ressentir autant d’emotions…. j’attends la suite 😉

    J'aime

  2. Super article! J’adore le maquillage aussi et mon dada moi je crois que c’est les fond de teint (j’en ai beaucoup trop pour 1 seul tête haha !). Moi a l’inverse de toi, je suis très poilu #déreglementhormonalbonjour et au lycée j’ai dans un lycée de garçon (800 garçons pour 20 filles) du coup les moqueries sur mes sourcils toujours trop fournie ou ma « moustache » j’en est entendu très souvent ! Mais aujourd’hui mes sourcils bien fournie j’en suis bien contente et m’a moustache a eu droit à un détour vers des séance de laser ^^. Bonne continuation pour ton blog qui commence très bien. Bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :