Le mariage

D’aussi loin que je me souvienne, j’avais le mariage en horreur.
« Ce n’est pas une preuve d’amour, c’est juste un papier », était ma pensée à ce sujet.
C’était avant mes 20 ans.

Ma sœur la plus âgée s’est mariée en juillet 2003 et ça a changé ma vision du mariage.
En fait elle m’a fait rêver, elle a rendu les gens heureux ce jour là, sa famille, ses amis, ma maman aussi, c’était le jour où je l’ai vue la plus belle de toute ma vie…

Ce jour là je me suis dit « en fait, je veux me marier ».
Seulement, le vouloir et y parvenir sont deux choses bien différentes.

J’ai fini par me marier 10 ans plus tard, mais/et pendant au moins 7 ans j’ai été terriblement malheureuse en amour.

J’avais donc presque 20 ans quand ma sœur a épousé son fiancé.
Je n’avais jamais connu de garçon, juste des petits flirts sans importance, des bisous sans lendemain, et j’avais une idée tellement précise de l’homme idéal que je ne m’imaginais pas avec ‘autre chose’ haha
Seulement, sans aucune confiance en moi, je ne pensais pas que la route allait être aussi longue, et semée d’autant d’embûches que j’allais mettre moi-même sur mon chemin par ma bêtise et ma fragilité…

Je ne fréquentais aucun milieu qui m’aurait permise de rencontrer quelqu’un en plus, je ne sortais pas de chez moi, chez mes parents d’ailleurs à l’époque car toujours en CDD (la poisse), et j’espérais que ça me tombe tout cuit dans le bec je crois… Mais sortir et rencontrer du monde demande quand même une certaine force et confiance en soi.

Internet était fait pour les gens comme moi 🙂
Je m’y suis mise très naturellement.
Sur les sites de rencontres j’avais un succès jamais connu dans la vie de tous les jours, comme si j’étais une autres fille en photo qu’en vrai.
Ça d’ailleurs, je l’ai cru très très longtemps, la photogénie n’est pas une qualité, elle se transforme en défaut lorsque vous pensez être mieux sur une image qu’en face de l’autre, vous perdez tous moyens et même envie de rencontrer en vrai.
Je m’amusais sur MSN, sur Meetic, à discuter avec plein de garçons (peut-on parler d’hommes à 20 ans ?), à chercher à leur plaire avec parfois des moyens très peu catholiques… Mais au fond, sur le moment, ça me rendait heureuse et ça flattait mon ego.

Oh oui ne vous en faites pas, j’ai fini par rencontrer IR ces mecs là, de temps en temps j’avais donc un copain, lui évidemment n’était jamais sérieux avec moi, presque « amoureuse » à chaque fois (idiote que j’étais), sans doute trop naïve et facile, ils avaient trop vite ce qu’ils cherchaient de moi, et quand on n’a pas confiance en soi, on devient inintéressante car on n’exprime jamais le fond  de sa pensée, par peur qu’on ne veuille plus de nous. Bref, j’étais vraiment pâle, terne, à mille lieux de la femme que je suis aujourd’hui et qui (souvent trop malheureusement) ouvre sa bouche pour dire tout ce qu’elle pense…

De déceptions en coeur brisé (oui, une fois on m’a brisé le coeur en tellement de morceaux que j’ai pensé que jamais je ne le recollerais, qu’il en manquerait toujours des bouts, connard), j’ai avancé, en me mettant en tête qu’au final un homme ne sert à rien dans la vie d’une femme que pour lui faire un, ou des, enfant(s).
Alors je suis partie à la chasse au donneur, car le plus important pour moi était d’être mère plus qu’épouse.

La vie ne m’a pas rendue ‘maman solo’, au final je l’en remercie, même si du coup, je n’étais vraiment pas au bout de mes peines en essayant d’y parvenir…
J’ai pleuré, tant et tant, j’étais malheureuse, à tel point que j’ai voulu mettre fin à mes jours, par deux fois, chez moi, avec des médicaments, une fois seule, une autre accompagnée… Et puis je n’ai pas dû m’abreuver du bon cocktail, j’étais toujours là les deux lendemains. Et la vie a repris son cours.

Je me suis reprise en main après le dernier épisode des pilules, et je me suis jurée que le prochain qui aurait la chance, oui oui la chance, d’être en couple avec moi, serait le dernier, de toute façon il serait le dernier car je me laissais une ultime chance de trouver le bonheur.

« Internet, mon ami, trouve moi un homme, un vrai, quelqu’un de gentil, de loyal, de généreux, de tendre, un homme qui a du caractère, autant que moi, des fois faut que ça réponde quand je m’énerve (haha), de l’ambition, des projets dans la vie, un métier en CDI, son appart, une voiture allez, qu’il soit indépendant, pas comme quasi tous les autres… ».
Marc est arrivé dans ma vie grâce à un site aujourd’hui réputé pour les ‘plans cul’, mais croyez-moi à l’époque c’était tout autre.
Sans boulot, en fin de deuxième année d’école de commerce, qui venait tout juste d’avoir son permis mais sans voiture, chez ses parents, certes…
Mais tout le reste des qualités il les avait, j’ai donc fait l’impasse sur mes nouveaux principes et c’est à lui que j’ai donné mon ultime chance, en avril 2009, puis ma main, en juin 2013.
Aujourd’hui nous avons deux enfants, nous ne sommes pas propriétaires, nous n’avons pas un compte en banque hyper rempli mais nous vivons très bien, nous sommes entourés chacun de familles exceptionnelles, et c’est ça le véritable bonheur à mes yeux.

Ne perdez pas espoir.

Bien à vous, Pinky*

6 commentaires sur “Le mariage

Ajouter un commentaire

  1. C’est ca que j’adore chez toi Marion, ton honnetè, ta fraicheur, tu ne te caches pas tu ne triches pas, tu es toi avec tes forces et tes faiblesses, tout ca se ressent dans tes articles et moi je valide à 100 % !!!! Reste comme tu es c’est si rare de nos jours sur les rèseaux sociaux ! Gros bizoo de la Reunion. Aurelie

    J'aime

  2. Coucou Marion bravo à toi ma belle je viens juste de voir ta story sur instagram et je n’ai pas hésité à venir faire un tour sur ton blog encore bravo à toi tu es une femme très courageuse bisous.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :