La balance

Cet article tombe à pic, nous sommes vendredi. Jour de pesée Weight Watchers.

Je n’ai jamais vraiment été une obsédée de la balance, en revanche elle m’a toujours impressionnée.
Quand j’étais enfant, je ne la connaissais pas, ma maman ne nous pesait pas, je pense que c’est tout à fait normal, à moins de gros doutes sur un surpoids, on ne passe pas son temps à peser son enfant (ou alors on le rend complètement fou à mon avis).
Mes seuls souvenirs de pesée avant 15 ans sont une fois, au collège, je devait avoir 12-13 ans, visite médicale obligatoire, la médecin a juste écrit ce terme que je n’oublierai jamais sur mon carnet ‘Replète’ (Larousse : qui a de l’embonpoint, grassouillet). Encore aujourd’hui je me demande qui utilise ce mot que depuis je n’ai jamais ré-entendu. Bref, cela m’a énormément vexée, car malheureusement, croyant bien faire j’imagine, ma maman passait son temps à nous dire qu’on était grosse, qu’il fallait faire attention, pomme à chaque goûter, jamais vraiment de bon repas en dehors du samedi soir et du dimanche midi, et si on était à la maison le mercredi midi. Bref, en plus la pauvre cuisinait extrêmement gras, réduisant un peu à néant ses espoirs de nous voir maigrir.
Mais je répète, aucune de nous n’était grosse, j’étais sans doute la plus forte, mais aujourd’hui on ne dirait pas d’un enfant comme j’étais qu’il est gros, on ne le mettrait pas au régime. Maman avait juste peur que ses filles deviennent grosses et complexées comme elle l’a été toute sa jeunesse et une grande partie de sa vie d’adulte.
La seconde pesée dont je me souviens avant l’âge adulte a été chez mon oncle, je pense que j’avais 13 ans, et ce devait être le mariage de mon grand cousin. 70 kg.
A 13 ans et pour 1,70m c’est certes un peu grassouillet mais rien d’inquiétant, j’étais juste ‘pas mince, pas maigre, bien’.

1929871_15140263311_1129_n

Me voici à 14-15 ans

Mais toujours pas assez visiblement malheureusement.
Je ne subissais pas de moquerie à l’école, aucune, preuve que donc ça ne choquait pas, mais maman trouvait toujours que j’étais grosse et même elle m’a demandé un jour comment ça se faisait que je sois si grosse… Je ne lui en veux pas, elle croyait faire ce qu’il fallait pour que je ne devienne pas ‘comme elle’ j’imagine, mal évidemment, mais elle aimait ses enfants plus que tout, elle n’aurait jamais pensé me complexer comme une malade avec ses remarques horribles. Je ne lui en veux vraiment pas, étant maman, je sais qu’il faut faire plus que tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler des fois, on ne se rend pas toujours compte…
Mais j’étais mal, j’étais grosse, moche aussi. Le combo parfait. J’aurais tellement aimé qu’à l’époque quelqu’un me dise le contraire (parce que quand je regarde cette photo, malgré mon débardeur pourri, mes tous petits seins, ma coupe de merde et la qualité pourrie de la photo, je me dis qu’il y a tellement de potentiel, merde !), ça aurait changé ma vie, mais je ne serais probablement pas qui je suis aujourd’hui.

Dès que j’ai eu le contrôle sur ce que je mangeais, à 18 ans, je me suis lâchée, littéralement, sur toute la malbouffe, la merde dont j’avais été privée toute mon enfance et adolescence (après ce sont souvent des ressentis, évidemment que souvent je mangeais des choses que j’aimais mais la frustration globale dépassait ces plaisirs).
Et c’est là que j’ai grossi. Je pense avoir pris, de 18 à 25 ans, pas loin de 25 kilos.
Ensuite je me suis mise en couple, et j’ai repris 15 kilos… oui oui, le bonheur me fait grossir moi, comme beaucoup d’hommes et de femmes.

Si vous suivez mes déboires sur Instagram et éventuellement YouTube, vous n’êtes pas sans savoir que je me suis lancée dans l’aventure Weight Watchers le 22 décembre dernier.
J’ai décidé que cette fois, ce poids qui m’encombre trop, j’allais le perdre, parce qu’il ne fait pas partie de moi, il me dérange.

J’ai perdu ma maman il y a 6 mois, et cette perte de poids je l’entreprends également pour elle, enfin comprenez « pour qu’elle soit fière de moi, qu’elle voit que j’y suis parvenue, que je suis heureuse et pour de bon ». On y croit ou on n’y croit pas, moi j’espère et je sais qu’elle veille sur moi, sur nous cinq, à ce jour, alors elle voit ce que je fais 🙂

Je ne pouvais commencer ce ‘régime’ enceinte cet été, j’ai donc commencé à ma sortie de la salle d’accouchement. En 10 jours j’avais perdu mes 14 kilos pris pendant la grossesse, en 2 mois j’en avais perdu 18.
A ce jour, j’estime qu’il me reste, allez, 22 kilos à perdre pour être exactement parfaite, mais 17 pour être indulgente et tout de même fière de moi et mon parcours.
Ce sera long, je le sais, je me laisse deux ans avant de parler d’échec car pour le moment c’est une vraie réussite, aucune raison de baisser les bras.
Weight Watchers était fait pour moi, je mange à ma faim, je comprends enfin ce qui n’allait pas dans cette alimentation que je pensais ‘pas trop mauvaise’, et j’apprends tous les jours ou presque. Et perdre du poids sans comprendre, ce serait trop nul, alors c’est génial.
Je sais que ce programme ne convient pas à tout le monde, c’est un flic en permanence avec nous, du moins si on est honnête avec notre appli, mais c’est ce dont j’avais besoin moi.

Donc, cette balance qui m’a beaucoup fait peur ces 10 dernières années est aujourd’hui mon alliée, et ensemble on ira loin.
Quand je monte dessus aujourd’hui c’est souvent pleine d’espoir et quand j’en redescends c’est la plupart du temps avec un grand sourire, et en tous cas, quasiment à chaque fois, je sais pourquoi le chiffre est celui qu’il est.
Une fois par semaine j’ai le trac, un bon trac, et la récompense qu’offre une perte de poids, pour les personnes qui ont beaucoup de kilos à dégommer, n’a aucun prix !
Objectif pour le mois d’août, oublier ces foutus 3 chiffres, et repasser à deux pour le restant de mes jours ! Deal ?

12496313_10154625954993312_6173426744893095947_o

Photos de très mauvaise qualité, je suis désolée, mais c’est mon objectif 🙂

Bien à vous, Pinky*

6 commentaires sur “La balance

Ajouter un commentaire

  1. Superbe article. Très émouvant. D’autant plus que je me reconnais énormément en toi, dans ton parcours ! J’étais aussi « replète » etant jeune un 55-57 kg pour 1m59 et c’est à partir de 17-18 ans que je me suis lâchée comme toi après des années de frustration, pour après des tonnes de régimes et le yoyo finir par avoir 40 kg de plus ! J’en ai déjà perdu 14 depuis 18 mois depuis mon accouchement et j’espère encore perdre 20 kg pour retrouver la vraie moi !
    Par une autre méthode mais chacune la sienne, je te soutiens et te donne tout mon courage et te souhaite bonne chance ! 🙂

    J'aime

  2. Coucou me voilà sur ton blog, je te suit officiellement sur tout les réseaux sociaux et YouTube😁
    Nous avons le même objectif niveau perte de poid passer en dessous de la barre des 3 chiffres d’ici juin voir juillet, et mon objectif motivant c’est bébé 2 ☺️
    Bisous à toi jolie Grande Marion 😘❤️

    J'aime

  3. Merci pour cet article qui me touche car je vis la même chose. Envie de perdre du poids et de me sentir mieux dans ma peau. Tu es quant à toi une bien belle personne tant physiquement que psychiquement. Prends soin de toi et des tiens et au plaisir de te retrouver via Instagram et ton blog 😊😙✨

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :