Freedom

Être libre.

N’est ce pas le plus joli droit dont on puisse jouir ?

Je pense que si. Et je me sens si régulièrement enfermée dans un dictat que je le réalise à chaque fois.

Nous avons la chance, en tant que français et européens, d’être dans un pays de libertés, où nous avons le droit de faire à peu près tout ce que l’on veut.

Pourtant, bien souvent je me sens comme prisonnière du « il faut » ou du « ce serait mieux si »… Et ça m’énerve.

« La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », nous ne devons donc pas juger autrui et ses choix comme il n’est pas censé le faire avec nous.

Libres donc, de se vêtir comme bon nous semble, de porter le chapeau que l’on veut, de montrer ses jambes ou ses bras tatoués, d’oser le décolleté avec une poitrine opulente, de se maquiller avec ce rouge à lèvres importable, de se mouler dans ce jeans malgré nos grosses cuisses et ce bide disgracieux. Oui.

C’est drôle parce que quand j’écris ça j’ai l’impression d’essayer de me convaincre moi-même alors que je suis, parce que je ne suis pas schizo, 100% d’accord avec moi haha Nan en vrai ce sont les autres que je veux rendre d’accord avec moi, parce que je suis pro libertés et anti jugements.

Bien évidemment je fais partie des personnes qui jugent les autres et je pense que nul n’est en mesure de dire « je n’ai jamais jugé » mais je m’efforce de ne pas penser du mal du style de quelqu’un dans le train, car les goûts sont bien tous dans la nature, et par dessus tout je ne me moque strictement jamais du physique des autres.

Ça c’est ma règle d’or, on ne rit pas d’un handicap, d’un surpoids ou du fait d’être maigre, de dents mal placées ou d’une alopetie. C’est horrible, inhumain, irrespectueux au possible.

Et j’ai horreur de certaines personnes qui se permettent les commentaires du genre « regarde la meuf là bas, ses bourrelets quand elle s’asseoit » ou « l’espèce de gothique là »… J’ai honte quand je suis en présence de personnes qui n’ont aucun respect pour autrui, qui se permettraient de mal regarder un transsexuel ou une petite fille trisomique et mon dieu qu’il est fréquent d’en croiser…

Mais la liberté ne reside pas uniquement dans le fait d’afficher, d’assumer ou de défendre sa différence.

Certaines femmes sont par exemple prisonnières de leur mari, cantonnées à vivre à la maison, dans la cuisine, parfois battues, trompées et humiliées quotidiennement. Cela arrive évidemment également à des hommes. Dans tous les cas c’est affreux.

Certaines et certains n’ont peut être d’ailleurs que le sentiment de ne pas être libres, et le fait de se sentir captif est déjà difficile à vivre…

Car il n’est pas plus doux sentiment que de se dire « je suis libre de, je peux » à mes yeux.

Dans d’autres époques ou cultures, être de couleur noire, de confession juive, avoir des idées politiques différentes, aimer le même sexe, etc, représentent ou représentaient des raisons évidentes pour l’esclavage, l’enfermement, ou la mort.

Vivez votre liberté tant que vous l’avez, car c’est un bien précieux, qui n’a aucun prix, et qui devrait etre accordé à tout un chacun.

Bien à vous, Pinky*

PS : merci à Monoprix pour ces t-shirts à l’effigie de notre belle devise et aux couleurs du drapeau français, de la taille 1 à la taille 4, 14.99€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :