La robe de ma vie

…Ou pas.

Quand Marc m’a demandée en mariage, comme beaucoup de femmes j’imagine, mon fantasme numéro un était de trouver THE robe dans laquelle j’aurais l’air d’une princesse pour ce jour si important.

C’était il y a 6 ans et les vêtements en grandes tailles se trouvaient plus difficilement qu’aujourd’hui, même s’il y a encore des efforts à faire concernant les magasins physiques, mais je n’avais aucune idée de ce qu’il en était au niveau robes de mariée.

Je vis à Paris, je me disais que je trouverais forcément plus qu’ailleurs.

Nous avions décidé de financer nous même notre mariage et mon fiancé étant en recherche d’emploi, nous avions un mini budget.
J’avais donc dit « robe moins de mille euros » et même déjà 900€ me paraissaient impensables tellement c’était du gâchis pour nous en cette période difficile.
Mais bref, ce sont les lois du marché du mariage, il y a des grosses dépenses obligatoires.

Le jour où j’ai décidé d’aller voir les boutiques avec mes (ex) amies et témoin, je n’ai pas imaginé une seconde ce qui m’attendait.
Je n’ai pas eu de chance je pense, et heureusement pour les autres femmes rondes, je n’ai pas entendu ou lu d’autre histoire comme la mienne, mais peut-être n’ont-elles juste jamais voulu parler de leur expérience malheureuse.

Petit budget à Paris dit aller Boulevard Magenta entre Barbès et Gare du Nord, tout y est, boutiques de robes de mariées, boutiques de robes pour demoiselles d’honneur et témoins etc etc… Nous étions assez euphoriques, aucune d’entre elles n’étaient ou mariée, ou en surpoids, donc aucune n’avait pu me dire que ce serait peut-être compliqué.
La première boutique que j’ai faite m’a honnêtement tuée.
Pour ne pas citer son nom, je dirait que ce les Rois, pour ne pas dire les Empereurs, du mariage… Vous saisissez ?
Nous sommes rentrées dans le magasin énorme avec de grands yeux ébahis, j’ai imaginé, l’espace d’un instant seulement, toutes les robes que j’allais pouvoir essayer et qu’il me serait dur de faire un choix, et… Et on m’a réveillée de mon fantasme de la pire des manières « Bonjour, c’est pour une robe de mariée ? » en me regardant de haut en bas, j’ai bien senti que le bonjour n’était vraiment que pour engager le dialogue et l’expédier vite, et a peine ai-je eu le temps de dire « oui je me marie dans 8 mois… » qu’elle m’a répondu « non, en votre taille on n’aura rien » SUIVAAAAANT ! Même pas un au-revoir, même pas une autre façon de me dire qu’ils ne faisaient pas (même si ça m’étonne très fort) les grandes tailles, et le tout sans connaître ma taille…

J’avais honte. Oui, MOI j’ai eu honte, alors que c’est cette connasse (je n’aime pas écrire vulgairement mais il n’y a pas d’autre mot) qui devrait avoir honte d’avoir, avec une seule phrase assassine, réduit à néant mes espoirs d’être une belle mariée.

Quand nous sommes sorties de la boutique, je devais être rouge comme une tomate, et dans ma tête il fut clair et net que la première robe dans laquelle je rentrerais serait ma robe et hop ce serait torché.

Nous passions devant toutes les boutiques sans espoir, je ne voulais plus rentrer, je ne suis pas maso, pour moi toutes ces enseignes se ressemblaient, elles vendaient toutes les mêmes robes…
Puis, la dernière de la rue fut la bonne, je suis rentrée parce que la vendeuse était un homme, un vendeur donc, et je me disais qu’un homme était toujours moins bâtard qu’une femme sur ce genre de choses, et j’ai eu raison.
Il était très gentil, avenant, il m’a directement demandé ce que je cherchais, j’ai demandé s’ils auraient ma taille, un 46, il m’a dit « on a toutes les tailles madame, pas forcément à l’essayage, mais on commande ».
J’ai sourit intérieurement, même sans y croire car du coup j’avais perdu un peu la notion de ce que je voulais… Et j’ai dit que la seule chose dont j’étais sûre était de vouloir un bustier en cœur (aujourd’hui si c’était à refaire je reprendrais un bustier en cœur !!).

Il est revenu vers moi quelques instants après, mes copines de leur côté avaient sélectionné deux autres robes qui ne me plaisaient pas car trop volumineuses ou au tissu qui ne me convenait pas.
Il m’a dit « vous n’avez rien contre la satin ? », bien sûr que si, j’ai horreur du satin, mais c’était la seule robe bustier en cœur qu’ils avaient et honnêtement dans ma tête c’était cette boutique ou rien. Il a ajouté « ça vaut le coup d’essayer, en plus elle est à votre taille, vous verrez exactement ce que ça donne ».
J’ai accepté.

Et je me suis trouvée jolie, je me suis vraiment dit « pourquoi pas ? ».

Mes amies ont tenu à ce que j’enfile les deux autres qu’elles avaient sélectionnées, alors pour leur faire plaisir je les ai mises, et détestées.

Aussi, j’ai voulu réessayer la première pour être sûre et oui, elle me convenait.
Ce n’était pas LA robe, ce n’était pas un coup de cœur, mais dans ma tête c’était ça ou rien alors j’ai pris, j’ai commandé et versé un acompte de 300€. La robe n’a coûté « que » 699€.

Le conseil que j’aimerais vous donner si vous êtes en recherche d’une robe et que vous êtes ronde, j’entends que vous faites plus que du 44, sachez déjà que ça peut être compliqué. Le savoir c’est déjà y aller l’esprit moins léger et subir sans doute moins de déconvenues.
C’est nul mais c’est vrai.
Ensuite, si vous avez peu de budget pour votre mariage, je vous conseille tout de même d’aller dans les grandes enseignes, même si elles vous paraissent hors de prix, elles ont toujours des modèles moins chers, parce que dans des tissus moins nobles etc, mais surtout, en règle générale, elles ont un peu plus de respect que les petites enseignes aux prix bas, et un meilleur suivi de votre produit une fois commandé.
Puis, n’oubliez pas que c’est certes la robe la plus importante de votre vie mais vous ne la reporterez pas, sauf pour rigoler avec vos copines jusqu’à ce qu’elle ne vous aille définitivement plus après les enfants (moi je suis moins grosse aujourd’hui qu’à l’époque mais c’est assez exceptionnel lol) et que vous la porterez que quoi, 14/16h ou 18h maaax, et que ça ne vaut sans doute pas que l’on se ruine pour elle !

Voilà voilà pour ma petite expérience douloureuse, et rendez vous dans 4 ans lors de mes prochains essayages pour notre remariage. Cette fois ce sera magique et j’appliquerai mes conseils !

Bien à vous, Pinky*

4 commentaires sur “La robe de ma vie

Ajouter un commentaire

  1. Moi je faisais un 44….je suis allée dans 3 enseignes toutes plus horrible niveau accueil les unes que les autres. J avais un budget de 2000e et très honnêtement je regrette la robe que j’ai acheté. J’ai fait mes essayages en 1 journée et les vendeuses étaient tellement désagréables que j’ai fini en pleurant et en ayant un mal de ventre fou! J’ai commencé la journée en me disant que je serai une jolie mariée j’ai fini la journée en me trouvant hideuse, et ce sentiment mest resté jusqu’au jour du mariage. Merci pour cet article… j’ai accompagné plusieurs de mes proches pour acheter une robe et elles aucun soucis mais elles faisaient a tout casser un 36 38. Alors cherchons l’erreur….de plus je trouve juste inacceptable vu le prix qu’on ne puisse même pas essayer à sa taille!

    J'aime

  2. Je fais également un 44 et je peux te dire que dans la ville où je suis il n’y a pas 36 boutiques. Je suis donc allée dans THE boutique avec ma mère et ma soeur. En rentrant, la vendeuse nous a peine dit bonjour et quand elle m’a regardée elle m’a dit « ha non là on aura rien du tout pour vous…. »
    Finalement J’ai pris le risque sir internet en prenant mes mesures… j’attends le résultat.

    J'aime

  3. Coucou !! J’ai connu la même chose quand j’ai fait ma communion… J’avais entre 8 et 10ans..et le seul magasin de ma ville était pronuptia… Les vendeuses riaient ouvertement qu’à mon âge c’était pas normal que je sois si grosse et qu’on pourrait essayer une robe avc un chaussé pied.. Je rentrai dans aucune robe et pas de possibilité de prendre une robe à ma taille… Je suis allez dans une autre ville e même constat… Jetais désespérée. J’ai rien trouvé et finalement ma gd mère m’a commandé une robe blanche chez les 3suisses ou la redoute.. Et elle m’a fait ma robe pour que j’ai la même chose que les autres!!! Mais on n’a pas tous cette chance là. Aujourd’hui j’ai 31ans… MN cop m parle de fiançailles etc et je me dis misère moi et mes 90kg on va rentrer dans rien encore une fois… Misère humaine lol des bisous ❤️❤️

    J'aime

  4. Hell’O 💋

    Moi je faisais un 52 à l’époque et en province j’ai trouvé ma robe sans soucis pour un bon prix (pas + que la tienne).

    Quand même recevoir les gens comme tu as été reçu c’est dégueulasse c’est tout 😠

    Des bises .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :